BDouin UniverseLe respect des anciens (personnes âgées) en Islam

Le respect des anciens (personnes âgées) en Islam

Dans le tome 2 de la famille Foulane, Abi propose à Oummi, Walad et Binti de partir quelques jours en vacances. Pour associer plaisir et bonne action, il a décidé d’organiser un camping dans le jardin de sa mère Mamie Bricole. Cela fait plusieurs mois qu’ils ne lui ont pas rendu visite, du fait de la distance et de leurs occupations. Mamie Bricole accueille chaleureusement sa petite famille et ils sont désormais tous prêts à partager de belles aventures.

L’islam accorde une place importante au respect des anciens, ils ont de ce fait un grand nombre de droits sur nous et chaque musulman doit rester attentif à bien les respecter.

Le Prophète ﷺ a dit : «Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec sa famille. Et je suis le meilleur avec ma famille.»*

Le lien du sang qui doit être maintenu en priorité est celui qui nous lie à nos deux parents, il nous est donc obligatoire de les traiter convenablement et de nous montrer disponibles pour eux. Il est également primordial de prendre le temps de les visiter, de les soutenir moralement et financièrement et de ne leur adresser que de douces paroles en signe de reconnaissance pour tous les sacrifices qu’ils ont eu à faire pour nous lorsque nous étions enfants.

Dès son arrivée, Abi s’empresse d’embrasser le front de sa mère, symbolisant en quelque sorte l’affection qu’il a pour elle et le respect qu’il lui porte. Tout au long du séjour, nous découvrons les bonnes relations qui existent entre Mamie Bricole, sa belle-fille Oummi, ses petits-enfants et son fils. Ce roman permet de transmettre de manière implicite et ludique de nombreuses valeurs familiales et religieuses à nos enfants.

Une attention particulière pour nos anciens 

Le Prophète ﷺ était miséricordieux et doux envers les personnes âgées et il enseignait cela à ses compagnons. Il a par ailleurs exigé des imams qui dirigeaient la prière, qu’ils les allègent afin de faciliter cet acte d’adoration aux plus vulnérables parmi les musulmans.

Un jour, une personne âgée est venue se plaindre au Prophète ﷺ du fait qu’il était contraint de délaisser la prière du Fajr à la mosquée car l’imam (Mu’adh) allongeait la prière. Le Prophète ﷺ s’est alors adressé à l’imam et a dit : “Veux-tu semer la turpitude Ô Mu’adh?”.

Les personnes âgées arrivent à une période difficile de leur vie, où elles perdent une partie de leur force physique et de leur santé : “Allah, c’est Lui qui vous a créés faibles ; puis après la faiblesse, Il vous donne la force; puis après la force, Il vous réduit à la faiblesse et à la vieillesse : Il crée ce qu’Il veut et c’est Lui l’Omniscient, l’Omnipotent.”**

L’inconscience ambiante nous fait oublier la mort et les comptes que nous devrons rendre à leur égard. Il n’est pas trop tard pour agir et changer nos habitudes. Prenons le temps de prendre soin de nos anciens car ces moments sont précieux et la récompense sera grande incha Allah !

O.H. & S.N.

* [Rapporté par Tirmidhi]
** [s.30 , v. 54].

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les pronoms possessifs en...

En arabe, les pronoms possessifs sont des suffixes qui...

Réfléchir avant d’agir pour...

Dans le tome 8 de la famille Foulane, monsieur...

Le shirk en islam...

Un matin, Jérôme arrive à l’école avec une drôle...

Le gaspillage en islam

Dans la BD Walad & Binti des studios Bdouin,...

La curiosité en islam

Dans le tome 8 de la famille Foulane, les...

Le jeûne en islam

Le jeûne peut être défini comme une privation volontaire...