BDouin UniverseLe statut de la triche/tromperie en islam

Le statut de la triche/tromperie en islam

Les parties de billes durant les temps de pause à l’école n’ont jamais posé autant de problèmes que dans le tome 7 de la famille Foulane. Le mensonge, le vol et la tromperie sont les vices qui ont permis à Renard, le nouveau surveillant, et son complice Ibra, le dépositeur, de s’emparer d’un grand nombre de billes qui ne leur appartiennent pas. Ils ont pû être démasqués lors du défi qui opposait Walad à Ibra. En effet, malgré la dextérité et le maniement parfait des billes par Walad, celui-ci perdait constamment et de manière incompréhensible. Max, grâce à ses yeux de lynx, a tout de suite compris ce qu’il se passait et n’a pas manqué d’intervenir pour rétablir la vérité. Il humilia Renard publiquement en révélant qu’il avait glissé une plaque métallique aimantée dans sa chaussure pour aider Ibra à gagner le défi en trichant. La triche est pourtant prohibée en islam et constitue un péché très grave.

D’après Abou Hourayra, le Prophète ﷺ  a dit : «Celui qui trompe (les gens) n’est pas des miens»

[Rapporté par Muslim]

Le Prophète ﷺ avait de l’aversion pour les personnes qui trichaient. Dans un autre hadith authentifié par Mouslim, nous apprenons qu’un jour, le Prophète ﷺ se rendit au marché et passa près du stand d’un marchand de grains qui avait dissimulé l’humidité d’une partie de sa marchandise en plaçant volontairement sur le dessus des grains de bonne qualité. Le Prophète ﷺ lui signala alors immédiatement qu’il s’agissait d’une tromperie vis à vis de ses clients qui ne voyaient pas la partie cachée de la marchandise lors de leur achat.

Tricher ou tromper c’est interdit en Islam

De nos jours, la tromperie s’est beaucoup répandue que ce soit dans les transactions commerciales, dans les relations amicales ou encore dans le milieu scolaire.

Des personnes de science ont été interrogées au sujet de la triche durant les examens scolaires et la réponse est très claire. Cela est formellement interdit et blâmable, quel que soit le motif. Selon cheikh Al Uthaymin, la triche aux examens constitue même un péché majeur du fait des conséquences graves qu’elle peut engendrer sur la communauté, comme le fait d’occuper un poste à responsabilité sans les compétences nécessaires.

Tricher, mentir ou encore dissimuler un défaut sont des actes interdits en islam et ils s’opposent clairement aux qualités que doit avoir le croyant. En effet, le musulman se distingue des autres communautés par son bon comportement et son honnêteté.

O.H. & S.N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les pronoms possessifs en...

En arabe, les pronoms possessifs sont des suffixes qui...

Réfléchir avant d’agir pour...

Dans le tome 8 de la famille Foulane, monsieur...

Le shirk en islam...

Un matin, Jérôme arrive à l’école avec une drôle...

Le gaspillage en islam

Dans la BD Walad & Binti des studios Bdouin,...

La curiosité en islam

Dans le tome 8 de la famille Foulane, les...

Le jeûne en islam

Le jeûne peut être défini comme une privation volontaire...