BDouin UniverseL’acquisition de la science pour le musulman

L’acquisition de la science pour le musulman

Dans le tome 6 de la famille Foulane, Jérôme réunit ses amis lors de la récréation afin de leur soumettre une nouvelle idée. Il voudrait que chacun d’entre eux relève 30 défis et ce durant 1 mois. Anas a choisi de se surpasser au niveau sportif, Jérôme, lui, en profitera pour retrouver des objets perdus, Walad quant à lui a décidé de s’inspirer d’un livre des éditions Bdouin qui s’intitule “les 30 bonnes actions du musulman”. Il tentera d’en réaliser une chaque jour et la première consistera à acquérir la science religieuse, ce qui lui permettra de mieux comprendre sa religion. Oummi dirige Walad vers les livres de grands savants et lui propose un premier défi qui consiste à chercher la preuve qui permet au voyageur de regrouper ses prières. Après de nombreuses péripéties, il parvient enfin à relever le défi et en prime, il obtient une belle récompense ! 

Le croyant doit en permanence chercher la science afin de comprendre sa religion et ce qu’elle implique. Il doit impérativement être en mesure de distinguer le licite de l’illicite.

Pour prendre le chemin de la science, il est tout d’abord important de faire preuve de sincérité et de vouer cette adoration à Allah seul. Il faudra également s’armer de patience et s’orienter vers les grands savants. Enfin, si cela est possible, il sera très profitable d’assister aux rassemblements religieux animés par des personnes de science et cela dans le but de compléter les lectures personnelles.

Les mérites de la recherche de la science

D’après Abou Darda, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: 

« Celui qui prend un chemin pour rechercher la science, Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis.

Certes les anges étendent leurs ailes pour celui qui recherche la science.

Certes tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre demandent le pardon pour le savant même le poisson dans l’eau.

Le mérite du savant sur l’adorateur est comme le mérite de la lune par rapport aux autres astres.

Certes les savants sont les héritiers des prophètes et les prophètes n’ont pas laissé comme héritage des dinars ou des dirhams mais ils ont laissé la science, celui qui la prend aura pris une part importante ». [Rapporté par Tirmidhi]

La recherche de la science est une obligation pour chaque musulman, elle constitue un héritage laissé par les prophètes afin de nous permettre de pratiquer notre religion et de nous éloigner des interdits pour atteindre la récompense ultime : le paradis incha a Allah.

O.H. & S.N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les pronoms possessifs en...

En arabe, les pronoms possessifs sont des suffixes qui...

Réfléchir avant d’agir pour...

Dans le tome 8 de la famille Foulane, monsieur...

Le shirk en islam...

Un matin, Jérôme arrive à l’école avec une drôle...

Le gaspillage en islam

Dans la BD Walad & Binti des studios Bdouin,...

La curiosité en islam

Dans le tome 8 de la famille Foulane, les...

Le jeûne en islam

Le jeûne peut être défini comme une privation volontaire...