BDouin UniverseLa curiosité en islam

La curiosité en islam

Dans le tome 8 de la famille Foulane, les élèves découvrent un beau jour un énorme bloc de glace au milieu de la cour de récréation. Ils émettent chacun leur tour une hypothèse pour essayer de comprendre comment il a bien pu se retrouver à cet endroit. Les enfants sont interrompus par le directeur qui vient leur présenter Monsieur Gagnon, un artiste canadien spécialiste de la sculpture dans la glace. C’est lui qui se chargera de sculpter l’énorme cube qu’ils ont découvert quelques minutes auparavant. Le Québécois commence son travail et le spectacle est grandiose, les enfants ont néanmoins dû rejoindre leur professeur en classe pour commencer les cours. 

Animés par une forte curiosité, les élèves ne cessent de se montrer agités et essaient par tous les moyens de se rapprocher de la fenêtre pour observer l’avancement de la sculpture. 

Lorsqu’elle est mal placée, la curiosité peut rapidement devenir un vilain défaut dont il faut s’éloigner.

Dans ce contexte bien précis, les enfants agissent de manière innocente mais il est important de prendre de bonnes habitudes dès le plus jeune âge en adoptant un bon comportement.

D’après Abou Hurayra, le Prophète ﷺ a dit « Fais partie du bel Islam d’une personne que de délaisser ce qui ne la regarde pas. »

[rapporté par Tirmidhi]

Le musulman n’est pas curieux

Le croyant est invité à s’occuper de ses propres affaires et à délaisser ce qui est sans intérêt pour sa personne surtout quand il n’a aucunement été sollicité. En agissant ainsi, il trouvera le repos, il se préservera et protégera également les autres de son mal. 

Certaines personnes ont en effet pris l’habitude de poser en permanence des questions aux autres jusqu’à les mettre mal à l’aise ou, pire, les pousser à mentir pour protéger leur vie privée. Ce genre de comportement est contraire à notre religion et nuit fortement à la bonne entente et à l’harmonie dans les relations.

Le musulman doit s’efforcer de perfectionner sa religion et doit s’éloigner de ce qui pourrait lui nuire parmi les mauvais caractères. Il doit apprendre à contrôler ses passions et intervenir uniquement dans ce qui le concerne et qui le mènera au bien. 

Le temps est très précieux et il est vraiment dommage de le perdre en accordant de l’importance aux futilités alors qu’il pourrait être réservé à des activités bénéfiques.

O.H.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les pronoms possessifs en...

En arabe, les pronoms possessifs sont des suffixes qui...

Réfléchir avant d’agir pour...

Dans le tome 8 de la famille Foulane, monsieur...

Le shirk en islam...

Un matin, Jérôme arrive à l’école avec une drôle...

Le gaspillage en islam

Dans la BD Walad & Binti des studios Bdouin,...

Le jeûne en islam

Le jeûne peut être défini comme une privation volontaire...

Le statut de la...

Les parties de billes durant les temps de pause...