BDouin UniverseLe mensonge en islam

Le mensonge en islam

Dans le tome 4 de la famille Foulane, un matin, Walad se rend à l’école avec un Siwak dans la bouche, ce qui fait l’objet de nombreux questionnements de la part de ses camarades puisqu’ils ignoraient de quoi il s’agissait. Profitant de ce moment de gloire, il se dépêche  de s’engager à en apporter un pour chacun d’entre eux et cela sans savoir si Abi en avait encore en stock dans sa Maktaba. Malheureusement Walad se retrouve face à un dilemme car son père n’avait plus de Siwak : Est-ce qu’il allait avouer à ses amis la vérité ou suivre l’idée malicieuse de sa sœur Binti ?

En islam la fin de justifie pas les moyens c’est à dire que pour respecter son engagement, il n’est pas autorisé de mentir.

Le mensonge peut être défini par le fait de prononcer une parole qui est contraire à la réalité tout en étant conscient de cela.

La vérité est un pilier essentiel qui mène à la bonne moralité et à la droiture contrairement au mensonge qui lui mène à la perversion et au mal de manière plus générale.

Le Prophète Muhammad ﷺ a dit :

“Sachez que la véracité mène à la piété, et que la piété mène au Paradis. L’homme continue de dire la vérité jusqu’à ce qu’il soit inscrit auprès d’Allah comme véridique. Gardez-vous du mensonge, car le mensonge mène à la corruption, et la corruption mène à l’enfer. L’homme continue de mentir jusqu’à ce qu’il soit inscrit auprès d’Allah comme menteur »*

Dans le tome 4 de la famille Foulane, Binti, en pensant aider son frère à ne pas perdre la face, lui suggère de tromper ses camarades en leur offrant de faux Siwak, ce qui aura de lourdes conséquences puisqu’ils feront une réaction allergique au bâtonnet.

Dans quelles situations le mensonge est-il autorisé ?

Um Kulthum rapporte qu’elle a entendu le Prophète ﷺ dire : « Le menteur n’est pas celui qui réconcilie les gens en attribuant des paroles bienveillantes, ou en disant du bien. » Dans la version rapportée par Muslim, il y a un rajout où elle a dit : « Je ne l’ai jamais entendu autoriser le mensonge dans les propos des gens sauf dans trois cas : en temps de guerre ; en vue de réconcilier des gens ; lorsque l’homme parle à sa femme et lorsque la femme parle à son mari. »**  

Pour finir, il est néanmoins important de rappeler que le mensonge reste interdit mais dans certains cas bien précis celui-ci peut être toléré à condition qu’il ne provoque pas une situation encore plus désastreuse.

O.H. & S.N.

*[Sahih Muslim]
**[Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les pronoms possessifs en...

En arabe, les pronoms possessifs sont des suffixes qui...

Réfléchir avant d’agir pour...

Dans le tome 8 de la famille Foulane, monsieur...

Le shirk en islam...

Un matin, Jérôme arrive à l’école avec une drôle...

Le gaspillage en islam

Dans la BD Walad & Binti des studios Bdouin,...

La curiosité en islam

Dans le tome 8 de la famille Foulane, les...

Le jeûne en islam

Le jeûne peut être défini comme une privation volontaire...