BDouin UniverseApprendre le Coran

Apprendre le Coran

Il arrive parfois que l’on se lance des défis en se donnant des objectifs à atteindre. Un peu comme Walad dans “Les 30 défis de Walad”. Dans cette histoire, le jeune garçon se lance un défi noble, faire une bonne action pendant 30 jours. Il s’engage à aller au bout de cet objectif mais la motivation lui fait défaut lorsqu’il s’agit d’apprendre le Coran. Voici quelques rappels profitables à Walad, ainsi qu’à tous les musulmans, pour qu’il retrouve sa motivation tirée du Coran et de la Sunna.

Le Coran doit être récité comme il se doit : 

« Ceux à qui Nous avons donné le Livre, et qui le récitent comme il se doit, ceux-là y croient. Et ceux qui n’y croient pas sont les perdants. » [Al-Baqarah, v.121]

Et seuls ceux qui le récitent comme il se doit en tirent de multiples bienfaits : 

‘Aïcha rapporte que le Messager d’Allah ﷺ a dit : « Celui qui excelle dans la lecture du Coran et le mémorise, sera avec les nobles anges messagers qui ne font qu’obéir à leur Seigneur. Celui qui lit le Coran avec difficulté et en hésitant dans sa lecture aura quand même deux récompenses. » (rapporté par al-Boukhari n°4937)

“Le meilleur d’entre vous…”

Il existe un très célèbre hadith selon Othman Ibn Affan qui nous rapporte que le Prophète ﷺ a dit : “Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et l’enseigne.” (rapporté par al-Boukhari). L’apprentissage du Coran compte parmi les disciplines les plus nobles du savoir.

“L’image du croyant qui lit le Coran est celle de l’orange…”

Abou Mousa al-Ash’ari rapporte que le Messager d’Allah ﷺ a dit : « L’image du croyant qui lit le Coran est celle de l’orange : son odeur est suave et sa saveur est suave. L’image du croyant qui ne lit pas le Coran est celle de la datte : elle n’a pas d’odeur et elle est douce. L’image de l’hypocrite qui lit le Coran est celle de la plante aromatique : son odeur est bonne et son goût est amer. L’image de l’hypocrite qui ne lit pas le Coran est celle de la coloquinte : elle n’a pas d’odeur et son goût est amer. » (rapporté par al-Boukhari et Mouslim)

Le coran : il viendra comme un intercesseur

Abou Oumama rapporte : « J’ai entendu le Messager d’Allah ﷺ dire : « Lisez le Coran car il viendra au Jour de la Résurrection comme intercesseur pour les siens. Lisez les deux sourates lumineuses Al-Baqarah et Al-‘Imran, car elles viendront au Jour de la Résurrection comme deux nuages ou comme une nuée d’oiseaux intercéder en faveur de celui qui les lisait et appliquait leurs principes. » (rapporté par Mouslim)

Il arrive à tout le monde de ressentir des baisses de moral et de motivation, un peu comme Walad. Pour y remédier, le croyant s’efforcera de se rappeler à lui-même et à ses proches ces quelques paroles bénéfiques. Peut-être qu’à force de se rappeler l’importance et l’apprentissage du Coran, Walad finira par totalement s’en imprégner et deviendra un grand récitateur et enseignant du Coran ! On le lui souhaite sincèrement.

S.N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Les pronoms possessifs en...

En arabe, les pronoms possessifs sont des suffixes qui...

Réfléchir avant d’agir pour...

Dans le tome 8 de la famille Foulane, monsieur...

Le shirk en islam...

Un matin, Jérôme arrive à l’école avec une drôle...

Le gaspillage en islam

Dans la BD Walad & Binti des studios Bdouin,...

La curiosité en islam

Dans le tome 8 de la famille Foulane, les...

Le jeûne en islam

Le jeûne peut être défini comme une privation volontaire...